Publié le par Rubis
Publié dans : #Allées couvertes

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), l'allée couverte A de la Maison du Loup, sur la commune de Marsalès, bénéficie aujourd'hui d'un cadre enchanteur avec aire de pique-nique et panneau indicateur.

L'allée couverte mesure deux mètres dix de haut et sept mètres vingt de long.

Le tumulus mesure quarante-cinq centimètres de haut et quinze mètres de diamètre.

Trois tables sont encore apparentes dont deux en place sur les orthostates et une au sol.

La plus grande mesure deux mètres quatre-vingt-dix de long, deux mètres quarante de large, deux mètres dix de haut et quarante centimètres d'épaisseur. Elle est de forme ovale et penche vers l'arrière du monument jusqu'à toucher le sol.

La plus petite mesure deux mètres de long, un mètre soixante de large, un mètre dix de haut et trente centimètres d'épaisseur. Elle aussi est de forme ovale. Elle a été replacée sur ses supports il y a quelques décennies.

La table au sol de forme ovale aussi mesure quatre-vingt-centimètres centimètres de long.

Seize orthostates sont encore en place mais certains ne supportent plus rien depuis bien longtemps.

L'orthostate 1 mesure un mètre dix de haut et un mètre cinquante de large.
​​​​​​​L'orthostate 2 mesure un mètre dix de haut et un mètre soixante-dix de large.
​​​​​​​L'orthostate 3 mesure un mètre dix de haut et un mètre vingt de large.
​​​​​​​L'orthostate 4 mesure un mètre dix de haut et un mètre vingt de large.
​​​​​​​L'orthostate 6 mesure un mètre dix de haut et un mètre quatre-vingt de large.
​​​​​​​L'orthostate 7 mesure un mètre dix de haut et un mètre quinze de large.
​​​​​​​L'orthostate 8 mesure un mètre dix de haut et un mètre dix de large.

La légende raconte qu'un loup se servait de cette allée comme terrier.

Allée couverte A de la Maison du Loup, Marsalès
Allée couverte A de la Maison du Loup, Marsalès
Allée couverte A de la Maison du Loup, Marsalès
Allée couverte A de la Maison du Loup, Marsalès
Allée couverte A de la Maison du Loup, Marsalès
Allée couverte A de la Maison du Loup, Marsalès
Allée couverte A de la Maison du Loup, Marsalès
Allée couverte A de la Maison du Loup, Marsalès
Allée couverte A de la Maison du Loup, Marsalès
Allée couverte A de la Maison du Loup, Marsalès
Allée couverte A de la Maison du Loup, Marsalès
Allée couverte A de la Maison du Loup, Marsalès
Allée couverte A de la Maison du Loup, Marsalès
Allée couverte A de la Maison du Loup, Marsalès
Allée couverte A de la Maison du Loup, Marsalès
Allée couverte A de la Maison du Loup, Marsalès
Allée couverte A de la Maison du Loup, Marsalès
Allée couverte A de la Maison du Loup, Marsalès
Allée couverte A de la Maison du Loup, Marsalès

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Allées couvertes

Classé MH le 4 mai 1971, l'allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, sur la commune de Nojal-et-Clottes vous accueille tous les jours pour le pique-nique.

Le dolmen est composé de calcaire, silex meunier et de grès ferrugineux. Il mesure six mètres de long et trois mètres soixante-dix de large.

La grande table mesure trois mètres cinquante de long, deux mètres cinquante de large et un mètre vingt d'épaisseur.

La petite table mesure un mètre quatre-vingt-dix de long, un mètre soixante de large et un mètre d'épaisseur.

Elles reposent sur onze orthostates après restauration. En fait, deux orthostates sont une seule et même pierre cassée en deux et un dernier orthostate semble être une troisième table ! La pierre fermant la chambre semble être inconnue au bataillon.

L'orthostate 1 mesure un mètre trente de haut et deux mètres vingt de large.
L'orthostate 2 mesure un mètre soixante de haut et deux mètres cinquante de large.
L'orthostate 3 mesure un mètre cinquante de haut et quatre-vingt-dix de large.
L'orthostate 4 mesure un mètre dix de haut et un mètre cinquante de large.
L'orthostate 5 mesure un mètre cinquante de haut et un mètre quarante de large.
L'orthostate 6 mesure un mètre soixante de haut et deux mètres trente de large.
L'orthostate 7 mesure quatre-vingt centimètres de haut et soixante-quinze de large.

Un des orthostates a longtemps gît à l'entrée de la chambre mais a été redressé.

Des ossements humains y furent découverts à plusieurs occasions et différentes fouilles. Une boucle de ceinture d'époque mérovingienne également !

La légende raconte q'une bergère avait peur de l'orage. La Vierge édifia autour d'elle des pierres afin de la protéger.

Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte
Allée couverte de Blanc ou de Peyre Levado ou de Grotte de la Vierge, Nojals-et-Clotte

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le dolmen de la Pointe du Jour ou de Labrame ou de la Brame, sur la commune de Vergt-de-Biron, offre son imposante silhouette à l'orée du Lot-et-Garonne.

Le dolmen mesure un mètre quatre-vingt de haut et est composé essentiellement de grès.

La repose encore sur trois des six orthostates encore en place et mesure six mètres cinq de long, deux mètres quatre-vingt de large et un mètre cinquante d'épaisseur.

Du fait de son basculement vers l'ouest, la table ne repose plus déjà depuis plusieurs décennies sur les autres orthostates dont certains sont couchés.

Les deux orthostates visibles à l'avant (côté chemin) mesurent :
le plus grand : deux mètres soixante-cinq de long, un mètre trente de haut et un mètre de large
le plus petit : quatre-vingt centimètres de haut, un mètre vingt de large et un mètre d'épaisseur.

On dirait que le dolmen est posé sur une butte (restes du tumulus ?) et un grand fossé pare un de ses côtés.

Plusieurs fouilles ont été entreprises depuis cent cinquante ans et y ont été découverts : restes humains, pierres de calage, flèches en forme de trapèze ou de triangle, fragment de perle en callaïs, une canine coupée en longueur et perforée, fragment de microlithe, tesson de céramique, triangle scalène pygmée, pointe en forme de triangle à base retouchée...

Dolmen de la Pointe du Jour ou de Labrame ou de la Brame, Vergt-de-Biron
Dolmen de la Pointe du Jour ou de Labrame ou de la Brame, Vergt-de-Biron
Dolmen de la Pointe du Jour ou de Labrame ou de la Brame, Vergt-de-Biron
Dolmen de la Pointe du Jour ou de Labrame ou de la Brame, Vergt-de-Biron
Dolmen de la Pointe du Jour ou de Labrame ou de la Brame, Vergt-de-Biron
Dolmen de la Pointe du Jour ou de Labrame ou de la Brame, Vergt-de-Biron
Dolmen de la Pointe du Jour ou de Labrame ou de la Brame, Vergt-de-Biron
Dolmen de la Pointe du Jour ou de Labrame ou de la Brame, Vergt-de-Biron
Dolmen de la Pointe du Jour ou de Labrame ou de la Brame, Vergt-de-Biron
Dolmen de la Pointe du Jour ou de Labrame ou de la Brame, Vergt-de-Biron
Dolmen de la Pointe du Jour ou de Labrame ou de la Brame, Vergt-de-Biron
Dolmen de la Pointe du Jour ou de Labrame ou de la Brame, Vergt-de-Biron
Dolmen de la Pointe du Jour ou de Labrame ou de la Brame, Vergt-de-Biron

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Non classés MH (mais qu'attendent-ils ?), les menhirs de la Motte, sur la commune de Capdrot, se sentent un peu seuls parmi toutes ces pierres à légende et tous ces rochers naturels qui n'ont rien de néolithiques, eux.

Le menhir 1 mesure un mètre cinquante de haut, un mètre de large et soixante-quinze centimètres environ d'épaisseur.

Le menhir 2 mesure un mètre de haut, un mètre de large et soixante-quinze centimètres environ d'épaisseur.

Ils sont composés de grès.

Le menhir 1 semble avoir un morceau détaché et couché devant lui, comme si on avait cherché un hypothétique trésor caché à l'intérieur !

Les deux menhirs sont à peine séparés de dix mètres et peut-être moins.

Menhirs de la Motte, Capdrot
Menhirs de la Motte, Capdrot
Menhirs de la Motte, Capdrot
Menhirs de la Motte, Capdrot
Menhirs de la Motte, Capdrot
Menhirs de la Motte, Capdrot
Menhirs de la Motte, Capdrot
Menhirs de la Motte, Capdrot
Menhirs de la Motte, Capdrot
Menhirs de la Motte, Capdrot
Menhirs de la Motte, Capdrot
Menhirs de la Motte, Capdrot
Menhirs de la Motte, Capdrot
Menhirs de la Motte, Capdrot
Menhirs de la Motte, Capdrot
Menhirs de la Motte, Capdrot
Menhirs de la Motte, Capdrot

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Inscrit à l'inventaire général du patrimoine culturel depuis le 8 juillet 1999, le dolmen de la Peyre-Nègre, sur la commune de Beaumont du Périgord, se trouve aussi en limite de la commune de Nojals-et-Clotte.

Le dolmen mesure deux mètres vingt de haut et est principalement composé de grès ferrugineux.

La table repose encore sur deux des trois orthostates et mesure  trois mètres de long, deux mètres vingt de haut, deux mètres trente de large et un mètre trente d'épaisseur.

Un des orthostates a été poussé dans la chambre.

L'orthostate 1 mesure un mètre trente de haut et un mètre soixante-dix de large.
L'orthostate 2 mesure  quatre-vingt-quinze centimètres de haut et un mètre soixante de large.
L'orthostate 3 mesure un mètre dix de haut et un mètre cinquante de large.

Dolmen de la Peyre-Nègre, Beaumont du Périgord
Dolmen de la Peyre-Nègre, Beaumont du Périgord
Dolmen de la Peyre-Nègre, Beaumont du Périgord
Dolmen de la Peyre-Nègre, Beaumont du Périgord
Dolmen de la Peyre-Nègre, Beaumont du Périgord
Dolmen de la Peyre-Nègre, Beaumont du Périgord
Dolmen de la Peyre-Nègre, Beaumont du Périgord
Dolmen de la Peyre-Nègre, Beaumont du Périgord
Dolmen de la Peyre-Nègre, Beaumont du Périgord
Dolmen de la Peyre-Nègre, Beaumont du Périgord
Dolmen de la Peyre-Nègre, Beaumont du Périgord

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le menhir de la Peyre Longue ou de Peyre-de-Bonaigue, sur la commune de Doissat, est une belle pierre rouge de grandes dimensions.

Lé pierre mesure un peu plus deux mètres de haut (ou de long), à peu près un mètre de large et moins d'un mètre d'épaisseur.

Un dolmen de Peyrelevade et un autre menhir dit de Carte-Toujel auraient aussi existé sur la commune.

Menhir de la Peyre Longue ou de Peyre-de-Bonaigue, Doissat
Menhir de la Peyre Longue ou de Peyre-de-Bonaigue, Doissat
Menhir de la Peyre Longue ou de Peyre-de-Bonaigue, Doissat
Menhir de la Peyre Longue ou de Peyre-de-Bonaigue, Doissat
Menhir de la Peyre Longue ou de Peyre-de-Bonaigue, Doissat
Menhir de la Peyre Longue ou de Peyre-de-Bonaigue, Doissat
Menhir de la Peyre Longue ou de Peyre-de-Bonaigue, Doissat
Menhir de la Peyre Longue ou de Peyre-de-Bonaigue, Doissat
Menhir de la Peyre Longue ou de Peyre-de-Bonaigue, Doissat

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Non classée MH (mais qu'attendent-ils ?), la Peyro Pincado, sur la commune de Saint-Cybranet, mesure un mètre quatre-vingt-dix-huit de haut, un mètre de large et cinquante-
quatre centimètres d'épaisseur.

Elle est composée de grès.

Il s'agirait vraisemblablement d'un menhir.

Peyro Pincado, Saint Cybranet
Peyro Pincado, Saint Cybranet
Peyro Pincado, Saint Cybranet
Peyro Pincado, Saint Cybranet

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Indiqué comme menhir sur ce site, cette pierre fichée non loin du hameau de Croix-Petite, près de la D25, est bien un peu étrange.

Certes, elle dépasse les deux mètres de haut mais sa forme en lettre S est un peu bizarre et ne fait pas pencher du côté de l'hypothèse de l'authenticité néolithique.

Menhir de Croix Petite, Saint André d'Allas
Menhir de Croix Petite, Saint André d'Allas
Menhir de Croix Petite, Saint André d'Allas

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Non classé MH, on ne sait pas ce qu'il reste exactement du dolmen de la Peyrelevade, sur la commune de Borrèze ou s'il en reste quelque chose.

En 1880, il semblait être assez complet pour être considéré comme subsistant.

En 1990, un orthostate était encore intact mais peut-être pas en place.

La croix de fer marquait-elle l'emplacement du dolmen ou servait-elle à christianiser le dolmen ? La pierre mal taillée soutenant la croix et son socle, serait-elle un morceau du dolmen ? Autant de questions en suspend !

Dolmen de la Peyrelevade, Borrèze
Dolmen de la Peyrelevade, Borrèze
Dolmen de la Peyrelevade, Borrèze
Dolmen de la Peyrelevade, Borrèze

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Lanternes des morts

Ce post sera mis en jour en cas de nouvelles découvertes.

Ajout du 11 mai 2017 : Carlux.

Atur

Atur : Classée MH le 21 mai 1932, la lanterne des morts d'Atur se trouvait autrefois au milieu d'un cimetière disparu en 1853.

Elle date du douzième siècle et mesure cinq mètres de haut et un mètre de diamètre.

Des marches ont été sculptées à l'intérieur du cylindre pour permettre l'ascension vers le sommet.

La lumière était diffusée par quatre petites baies de forme rectangulaire et entourées de toutes petites colonnes.

Sur ces dernières, se trouvent des chapiteaux sans décoration.

La lanterne possède un toit de forme conique dont le sommet est une boule portant le poids d'une croix faite de fer forgé.

Cette croix a été déposée là lors de la première restauration en 1854, à l'initiative de Prosper Mérimée.

La lanterne sera aussi restaurée en 1937 et en 1965.

Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)

Bourdeilles : Simple ornementation de décoration, la lanterne des morts de Bourdeilles a été construite au dix-neuvième siècle en même temps que la sacristie de l'église.

Bourdeilles

Bourdeilles

Brantôme : Sur la place saint Pierre, on peut y voir une maison avec des restes des treizième et quinzième siècles dont une cheminée ronde surmontée de colonnettes. Le tout est rehaussé d'une mitre.

Appelée aussi cheminée maure, certains y voient une lanterne des morts. Il faudrait pouvoir accéder à la base pour que la chose soit entendue...

Brantôme
Brantôme

Brantôme

Carlux : Classée MH le 21 août 1905, cette cheminée à qui on a donné l'aspect d'une lanterne d'une mort date du quatorzième siècle. Elle est appelée quelquefois cheminée des Sarrazins.

Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)

Cherveix-Cubas : Classée MH depuis le 9 décembre 1939, cette lanterne des morts se situe dans le cimetière de Cubas.

Elle mesure cinq mètres quatre-vingt-dix de haut. Elle est percée à son sommet de quatre petites ouvertures et est surmontée d'une croix.

 

Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)

Creyssac : Simple ornementation de décoration, la lanterne des morts de Creyssac a été construite au dix-neuvième siècle en même temps que la sacristie.

Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)

Sarlat la Cadéna : Classée MH le 22 novembre 1981 avec un cimetière, un tombeau, une chapelle funéraire et un enfeu, la lanterne des morts de Sarlat la Cadéna avait déjà été classée seule en 1862.

Elle date du douzième siècle et mesure dix mètres de haut.

Il semblerait que ce soit la plus importante en matière de volume en France bien que ce ne soit pas la plus grande (la plus grande se trouvant à Saint Pierre d'Oléron en Charente Maritime).

A l'intérieur, se trouve deux salles : celle du bas ornée d'ogives et voûté etait la "pièce des vivants" et celle du haut avec une ribambelle de meurtrières laissant filtrer la lumière des morts.

On peut voir quatre bandeaux sur le toit conique.

Un moine y aurait été enterré changeant ainsi sa seule fonction d'accompagner l'âme du défunt avec sa lumière.

Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Croix hosannières

Ce post sera mis à jour en cas de nouvelles découvertes.

Ajout du 10 mai 2017 : Sergeac.

Montagrier : Cette croix est située dans le cimetière, à côté de l'église. Elle semble de différentes époques. Le socle est rectangulaire. Les sculptures de la croix et du tronc ne semblent pas être de même époque. Aucun texte pour confirmer son côté hosannière.

Croix hosannières de Dordogne (24)
Croix hosannières de Dordogne (24)
Croix hosannières de Dordogne (24)
Croix hosannières de Dordogne (24)
Croix hosannières de Dordogne (24)

Autre croix à l'extérieur du cimetière de Montagrier dite aussi hosannière portant les dates 1826-1944.

Croix hosannières de Dordogne (24)
Croix hosannières de Dordogne (24)

Saint Jory de Chalais

Saint Jory de Chalais :

Cette croix hosannière, avec une sculpture d'un christ aux cheveux longs, se trouve à la sortie du village, sur la route de Villars.

Croix hosannières de Dordogne (24)
Croix hosannières de Dordogne (24)

Sergeac : classée MH le 28 septembre 1921, la croix hosannière ou croix des Templiers se trouve au carrefour de la D65 et de la route conduisant au bourg de Sergeac.

Elle date des quinzième et seizième siècles. Les personnages représentés sont Jésus entourés de Marie et de saint Jean.

Croix hosannières de Dordogne (24)
Croix hosannières de Dordogne (24)
Croix hosannières de Dordogne (24)
Croix hosannières de Dordogne (24)
Croix hosannières de Dordogne (24)
Croix hosannières de Dordogne (24)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Lanternes des morts

Ce post sera mis à jour en cas d'éventuels retours dans ce département.

Mise à jour du 7 mai 2017: Benévent l'Abbaye

Bénévent l'Abbaye : Située au milieu du transept de l'église abbatiale de saint Barthélémy et classée MH en 1862 avec tout le reste du bâtiment, la lanterne des morts est en fait une grosse tour comportant huit fenêtres et deux petites tours accrochées à l'arrière.

L'élévation de la lumière se faisait par un trou pratiqué au milieu du transept à l'aide d'une corde assez longue.

Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)

Crocq : La lanterne des morts de Crocq se trouve à l'arrière de la chapelle Notre Dame de la Visitation.

Cette chapelle, reconstruite et réarrangée à de nombreuses reprises, était autrefois entourée d'un cimetière.

La lanterne des morts en forme de clocheton date du douzième siècle. L'ensemble ne semble pas être classé.

Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)

Felletin

Felletin : Classée MH le 12 juillet 1886, la lanterne des morts de Felletin date du treizième siècle.

Si aujourd'hui, on peut l'admirer dans le nouveau cimetière, avant 1930, elle se trouvait dans l'ancien cimetière de Beaumont désaffecté depuis.

Pendant le transport, elle perdu son socle large à quatre marches de forme circulaire.

Elle comporte vers le haut huit ouvertures dites pans.

Le toit est de forme polygonale surmonté d'une croix en fer.

Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)

Saint Agnent de Versillat

Saint Agnant de Versillat : Classée MH le 16 juin 1926, la lanterne des morts de Saint Agnant de Versillat date de la fin du douzième siècle et mesure plus de sept mètres de haut.

En 1869, elle suit le déplacement du cimetière.

Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)

Saint Goussaud

Saint Goussaud : Classée MH le 7 décembre 1914, cette lanterne se trouvait précédemment dans le cimetière désaffecté.

Elle a été déplacée.

Elle mesure cinq mètres cinquante de haut et date du douzième siècle.

Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)

La Souterraine

La Souterraine : Située dans le cimetière actuel de la Souterraine, la lanterne des morts date du douzième siècle, certains prétendent qu'elle est du quatorzième siècle.

Classée MH le 16 juin 1926, elle mesure un peu plus de quatre mètres de haut.

Elle a été déplacée depuis l'ancien cimetière du Faubourg Saint Michel en 1850.

A cette occasion, le lanternon a été refait.

Cette lanterne est toujours utilisée comme telle grâce à l'électricité morderne !

Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Le dolmen de la Chadrolle, sur la commune de Saint Agnant de Versillat, était autrefois situé dans le Champ de la Demoiselle, ce qui laisse à supposer qu'il avait un menhir dans son voisinage.

A un peu plus une centaine de mètres de l'endroit supposé où se tenait le dolmen, j'ai aperçu cette petite pierre de moins d'un mètre.

Ce n'est peut-être pas un menhir et ce n'est peut-être pas LE menhir de la Demoiselle en particulier mais en tout cas, la pierre est fichée et n'oscille pas d'un millimètre !

Menhir de la Demoiselle, Saint Agnant de Versillat
Menhir de la Demoiselle, Saint Agnant de Versillat
Menhir de la Demoiselle, Saint Agnant de Versillat

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 > >>

A lire

Compilation et recherches sur les mégalithes, dolmens, menhirs, tumuli, pierres branlantes, pierres à légendes, curiosités naturelles... de Poitou-Charentes, départements avoisinants et côté atlantique. Contient des débuts d'inventaires de Lanternes des Morts et des Croix Hosannières.

Les listes des monuments que vous trouverez dans ce blog ne sont pas exhaustives. Elles sont faites en fonction des visites et/ou des recherches que j'ai effectuées.

Le terme Mégalithes se rapporte plus aux monuments du néolithique mais mon blog et mes listes englobent aussi d'autres pierres de différentes époques mais aussi naturelles.


Merci de votre compréhension

Contact

Bibliographie

Lanternes des Morts
Croix Hosannières
Tombes d'archéologue
Mégalithes de Bretagne (29, 35, 56)
Mégalithes de l'Ardèche (07)
Mégalithes de l'Aube (10)
Mégalithes de l'Aude (11)
Mégalithes de Charente (16)
Mégalithes de Charente-Maritime (17)
Mégalithes de Corrèze (19)
Mégalithes de Creuse (23)
Mégalithes de Dordogne (24)
Mégalithes d'Eure-et-Loir (28)
Mégalithes de Gironde (33)
Mégalithes d'Indre (36)
Mégalithes d'Indre-et-Loire (37)
Mégalithes des Landes (40)
Mégalithes de Haute-Loire (43)
Mégalithes de Loire-Atlantique (44)
Mégalithes du Lot (46)
Mégalithes du Maine-et-Loire (49)
Mégalithes de la Sarthe (72)
Mégalithes des Deux-Sèvres (79)
Mégalithes de Vendée (85)
Mégalithes de Vienne (86)
Mégalithes de Haute-Vienne (87)




http://mysteresdicietdailleur.over-blog.com/

Articles récents

Dernières News Mégalithiques

J'ai retrouvé la Galoche de Gargantua située primitivement à Dolus d'Oléron. A lire ici

Hébergé par Overblog